conseils > magazine 008

My tailor is riche, un atout d'enfer

De l'importance du multilinguisme

Tu as fait un stage d'arabe à Damas. Pris des cours d'espagnol en école. Cultivé ton allemand ici ou à berlin. L'anglais de Shakespeare, c'est ton dada. Ou alors, plus simplement, tu te débrouilles bien dans une ou plusieurs autres idiomes que le français... Vraiment? Alors, n'hésite plus: ces aptitudes linguistiques sont autant de cordes à ton arc qui te permettront de viser plus haut.

Tout d'abord, sache qu'il existe deux types de langues: celles qui sont directement utiles pour le travail auquel tu postules, et celles qui serviront à démontrer tes aptitudes intellectuelles ou ton ouverture d'esprit à ton employeur.

Langues requises...

Dans la première catégorie - et à moins que tu postules dans des emplois très spécialisés - tu peux compter l'allemand, l'anglais, voire l'espagnol et l'italien. Essaye, dans la mesure du possible, de faire valider tes connaissances dans ces langues par des diplômes. Ils coûtent efforts et argent mais permettent de rassurer l'employeur en lui donnant une idée exacte de ce que tu vaux.

... et bonus

La deuxième catégorie, elle, est plus spécifique. Elle regroupe soit les langues exotiques, celles que tu as apprises à la sueur de ton front, soit ta langue maternelle. Dans le premier cas, cet investissement, tout à ton honneur, sera un gros plus. Mise sur les efforts que l'apprentissage t'a demandés, et sur l'ouverture que tu as acquise. Et si tu es de langue maternelle étrangère, souligne ta flexibilité et ta tolérance dues au fait que tu dois jongler depuis toujours entre deux cultures.

Une chose est sûre: afficher la pratique de plus d'une langue est devenu aujourd'hui un atout incontournable dans la recherche d'emploi. Etre polyglotte multiplie les chances d'être engagé. Alors, do you speak english fluently?

 
 
powered by [kesako]