conseils > magazine 008

Réussir son intégration en entreprise

Comment gérer la relation à soi-même et aux autres?

Les premiers mois de travail dans une nouvelle entreprise sont déterminants pour la suite de la collaboration. Dans ce laps de temps, il s'agit d'assimiler les attentes de tes collègues et de ton responsable, de trouver ta place dans un nouveau cadre professionnel, d'adopter un certain rythme et de faire tes preuves. La relation à soi-même et à autrui occupe une place capitale pendant cette période d'adaptation. Voici un aperçu des aspects auxquels il faut être attentif afin que cette étape se déroule pour le mieux.

S'informer en amont

Il est primordial d'anticiper la façon dont tu entreras en relation avec ton chef et avec tes collègues. Alors que tu as certainement déjà côtoyé tes responsables lors du processus de recrutement, c'est durant les premières semaines que tu te familiariseras avec les employés. Dans certaines entreprises, le responsable se chargera de te présenter au personnel. Dans d'autres en revanche, c'est à toi que cette tâche incombera. Ce sera le moment de surmonter ta timidité pour aller à la rencontre des autres. Cela te permettra d'éclaircir ton rôle dans l'entreprise, ainsi que celui de tes collègues. Si tu redoutes de perdre tes moyens, pense à préparer ces premiers contacts en faisant par exemple un jeu de rôle avec quelqu'un de ton entourage.

Pour favoriser ton intégration, il est également recommandé de bien t'informer sur l'entreprise avant même ton premier jour de travail. Pour ce faire, n'hésite pas à solliciter ton recruteur pour te renseigner au mieux sur ton nouvel environnement professionnel. Tu peux aussi prendre contact avec ton prédécesseur ou avec des membres de l'équipe en place. Mieux tu comprendras le fonctionnement et les habitudes de tes futurs collaborateurs, plus ton adaptation sera facilitée.

Respecter les règles établies

Ton arrivée apportera un regard neuf qui pourrait déboucher sur des remises en question. Or, il arrive que cela soit mal vécu par certains collègues cramponnés à leurs habitudes de travail. L'arrivée d'un nouvel élément dans une équipe chamboule dans un premier temps l'équilibre qui prévalait auparavant.

Dans bien des cas, ton poste était occupé par une autre personne avant ton arrivée. Certains membres du personnel seront peutêtre contents de ce changement alors que d'autres regretteront leur ancien collègue. Dans ces conditions, il s'agira de procéder avec tact et de ne pas les brusquer pour assurer une transition en douceur. Tente de calquer ton rythme sur le leur, au moins durant les premières semaines. Tu dois t'imprégner de l'identité propre à ta nouvelle équipe, de ses us et coutumes, de ses méthodes de travail et de ses règles. Observe les codes vestimentaires, les attitudes entre les différents collaborateurs ou encore la gestion des horaires pour te fondre dans le moule. Tu auras le temps par la suite de développer ton propre mode de travail.

Faire un pas vers les autres

Si tes nouveaux collègues ont pour devoir de te faire bon accueil, c'est pourtant à toi qu'il incombe, en qualité de nouvel arrivant, de prendre l'initiative du contact. Instaure un dialogue et montre-toi intéressé par leur travail et leur propre personne. pour réussir ton intégration, il convient de faire preuve d'un bon sens de l'écoute ainsi que d'ouverture à autrui. Ton assimilation ne sera pas évaluée uniquement en fonction de ton rendement, mais également sur la base du bon équilibre relationnel établi avec le reste de l'équipe. Il va de soi que la communication joue ici un rôle primordial. Accorde de l'importance aux moments consacrés au dialogue et sois attentif aux attentes et besoins de tes collègues.

Définir un cahier des charges

Pour rentrer au plus vite dans ton nouveau rôle et ne pas empiéter sur le travail des autres, il s'avère utile de disposer d'un cahier des charges bien défini. Ce dernier doit contenir clairement toutes les tâches dont tu auras la responsabilité. S'il ne t'est pas fourni d'office, demande à le consulter. Et dans le cas où aucun document n'aurait été rédigé, enjoins ton responsable d'en créer un. Le cas échéant, tu peux même proposer de le réaliser toi-même et de le faire évaluer à l'occasion d'un entretien. Cet exercice te permettra de mieux appréhender ton rôle au sein de ta nouvelle entreprise et, pourquoi pas, de mettre en avant certaines de tes capacités non exploitées. En aucun cas ton cahier des charges ne doit être considéré comme un document statique.

Au final, la phase d'intégration demeure exigeante en temps et en énergie. L'adoption d'un comportement adéquat te permettra de traverser plus facilement ces premiers mois délicats. un dernier conseil en vrac : durant cette étape, ose solliciter ton supérieur pour faire des bilans intermédiaires et mieux cibler les attentes de ton entourage professionnel.

 
 
powered by [kesako]